Skyscanner présente

l’avenir du voyage 2024

Vaisseau spatial prêt au décollage

Printemps 2024

Il n’y a que des mauvaises nouvelles ce matin sur la TV Apple 3D et la journée s’annonce longue et difficile. D’un geste de la main, TOM (Traveller of the Millennium – Voyageur du Millenium) arrête l’appareil à reconnaissance gestuelle en soupirant. Il est vraiment temps de faire une pause.

Après de nombreuses semaines de 60 heures de travail, même ses alertes MeTube lui disent qu’il a besoin de prendre des vacances. Siri, sa colocataire virtuelle, a elle aussi décelé des signes de burn-out.

Sans avoir reçu aucune instruction de sa part, elle commence à dresser une liste des voyages possibles qui pourraient lui plaire. Pourquoi pas un voyage en Afrique pour voir les troupeaux d’éléphants en voie d’extinction ? « Dans seulement 20 ans, ils auront complètement disparu », ajoute-t-elle.

« Peut-être quelque chose d’un peu plus relaxant », répond-il.

« Un des nouveaux hôtels sous-marins », suggère-t-elle, diminuant l’intensité des lumières, emplissant la pièce du son du clapotis des vagues sur le corail et projetant l’hologramme d’un fabuleux paysage marin vu depuis les fenêtres panoramiques d’une chambre sous les eaux cristallines de Fiji.

TOM, à la recherche de vacances
TOM faisant un test virtuel d'une chambre d'hôtel

Au cours des 20 minutes suivantes, Siri dirige un flux virtuel sur la TV Glyphe troisième génération, une cascade élaborée d’images inspirantes, de mots, de sons et de prix calculés pour lui suggérer des idées de voyage.

Finalement, une superbe image de l’un des nouveaux hôtels de l’espace, situé à basse orbite au-dessus de la magnifique courbe bleue-verte de la terre le fait se redresser et prêter attention. « Voilà qui devient intéressant », murmure-t-il.

« Réserve-moi une place, Siri ».

« TOM n’existe pas, nous l’avons imaginé, mais les technologies mentionnées dans le scénario sont soit déjà bien réelles, soit en train d’être testées ou en phase de développement du prototype », explique Martin Raymond, co-fondateur de The Future Laboratory qui a collaboré avec Skyscanner sur ce rapport.

Nos interviews de chercheurs et d’experts suggèrent que d’ici 10 ans, nous ne passerons plus autant de temps à découvrir, rechercher et réserver des voyages en ligne sur de multiples plateformes et terminaux.

Comme Filip Filipov, le Responsable du B2B de Skyscanner, le dit : « Dans un proche avenir, il va y avoir une conversion du grand public aux applications sémantiques, géolocalisées et ‘Big Data’ [des ensembles de données qui dépassent nos capacités raisonnables de gestion ou de compréhension, de sorte que des méthodes et manières plus ingénieuses soient nécessaires afin de les visualiser], qui transformeront les habitudes des voyageurs ».

Google Glass

« D’ici cinq ans, des gadgets tels que les Google Glass utiliseront ces technologies

et nous assisterons à un changement radical dans nos manières de gérer les langues étrangères ou de choisir un restaurant, en se basant sur les opinions des gens auxquelles nous pourrons avoir instantanément accès ».

Il est tentant de montrer un certain scepticisme en entendant les prévisions sur l’impact des nouvelles technologies sur le secteur du voyage dans les années 2020. Il est difficile de prédire quels terminaux et interfaces auront du succès et lesquels disparaîtront sans laisser de trace.

« Il y a dix ans, qui aurait prédit que cela serait normal, pendant les vacances, de communiquer directement avec tous ses amis via Skype ou un téléphone mobile plutôt que d’envoyer une carte postale, ou bien de choisir un voyage depuis un site Internet sur un écran d’ordinateur plutôt que grâce à la brochure d’une agence de voyage ? », demande Filip Filipov.

L’explosion d’Internet et des technologies numériques qui lui sont associées depuis les années 2000 a bouleversé pratiquement tous les secteurs de l’activité humaine et transformé notre manière de prévoir, réserver et vivre un voyage.

Néanmoins, Filip Filipov pense que cette révolution technologique n’en est qu’à ses balbutiements. « Nous sommes au début d’un cheminement qui verra la personnalisation des contenus et les progrès dans les domaines tels que l’Intelligence Artificielle totalement changer encore une fois notre manière de réserver et de prendre nos vacances », ajoute-t-il.

« Les sociétés de services liés aux voyages comme Skyscanner pourront développer des outils intuitifs et sémantiques en ligne qui connaîtront vos préférences : par exemple que vous voyagez souvent pour affaires, que vous prenez toujours seulement un bagage à main, que vous voyagez toujours en premium et que vous aimez séjourner dans un hôtel quatre étoiles à moins d’un kilomètre de votre lieu de réunion ».

Ordinateur portable

« Les vacances d’été pourront également être très facilement réservées, si l’on sait que vous préférez les destinations ensoleillées à moins de sept heures d’avion, que vous prenez au moins deux valises et que vous aimez les hôtels avec salle de gym, près d’une plage ».

« Au milieu de la prochaine décennie, les sites de voyage en ligne seront en mesure de créer des idées inspirationnelles personnalisées et de les transmettre directement à la technologie numérique de votre maison, presque sans l’avoir demandé ».

« Imaginez un monde du voyage où le voyageur passe avant tout et où la technologie intervient afin de rendre cette expérience intuitive, riche et pleine d’idées ».

C’est le monde que le rapport de Skyscanner L’avenir du voyage examine, révélant et expliquant la gamme de technologies actuellement développées qui façonneront le

secteur mondial du voyage de demain.

Partie 1: Préparation et réservation
Scroll Down

Une description du secteur du voyage en 2020

Pour comprendre le monde du voyage des années 2020, nous devons prendre en considération les forces technologiques, économiques et sociales qui vont remodeler le secteur mondial du voyage ces 10 prochaines années.

Le facteur le plus important à l’œuvre est peut-être le développement vers la Maturité numérique. En 2014, le cyberespace et les technologies qui lui sont associées n’apparaissent plus comme originaux et surprenants. Ils deviennent la toile de fond de nos vies.

En Chine, 464 millions de personnes, soit 34,5% de la population totale, ont maintenant accès à Internet via leurs smartphones ou appareils mobiles, selon le Centre chinois d’Informations sur le Réseau Internet. L’Asie sera témoin de la plus grande croissance de la classe moyenne, qui devrait tripler pour atteindre 1,7 milliard de personnes en 2020, selon la Brookings Institution. Son pouvoir d’achat générera au niveau mondial de nouveaux comportements et attitudes envers les technologies numériques.

D’ici 2024, la connectivité Internet et les appareils mobiles qui la rendent possible paraîtront aussi ordinaires que l’éclairage électrique ou le chauffage central aujourd’hui. La technologie sera totalement intégrée dans le quotidien des voyageurs, que ce soit dans les économies développées ou dans les économies en voie de développement. Selon Cisco Systems, il y aura 50 milliards d’appareils connectés à Internet en 2020.

Il y aura simultanément une explosion des voyages de la part des marchés florissants d’Asie, d’Amérique du sud et d’Afrique, les nouvelles économies émergentes de chaque région, le pouvoir d’achat de leurs consommateurs augmentant énormément.

En 2030, l’Asie, l’économie régionale à la croissance la plus forte et la plus rapide, doublera son PIB jusqu’à 67 milliards de dollars US, devançant les prévisions des PIB pour l’Europe et les Amériques conjuguées, selon le Boston Consulting Group.

Les millions de voyageurs des marchés florissants annoncent une ère de mobilité mondiale, avec, pour la prochaine décennie, une forte expansion du secteur mondial du voyage – et donc de la demande en matière de voyages.

Le Conseil Mondial du voyage et du tourisme prévoyait une croissance de 3,2 % dans le secteur mondial du voyage en 2013, devançant largement la croissance prévue de 2,4 % du PIB mondial. L’écart a même été plus important pour les économies émergentes en 2012, la Chine et l’Afrique du sud ayant affiché une croissance annuelle de 7 % dans le secteur du voyage et l’Indonésie une augmentation de 6 %.

La vitalité financière des Marchés Florissants sera un antidote mondial nécessaire aux incessants problèmes économiques qui modifieront l’attitude des voyageurs dans les vieux marchés, les économies en Europe et aux États-Unis dont la croissance a été réduite ces cinq dernières années par la dette post-krach et l’austérité.

Comme le rapport 2012/2013 d’IPK International sur les Tendances mondiales du voyage le déclare : « Un nombre croissant de ces pays ne sont pas en mesure de payer leurs dettes. La crise de la dette ne touche pas encore à sa fin et les conséquences négatives sur les comportements dans le domaine du voyage, que l’on appelle : la ‘mobilité à la baisse’, en Europe de l’Ouest, aux États-Unis et au Japon ne peuvent être exclues ».

Le dernier facteur permettant de définir le secteur mondial du voyage des années 2020 est un facteur social. Une bombe à retardement démographique se prépare alors que la population mondiale vieillit à une vitesse sans précédent.

Le siècle dernier a été témoin de la plus rapide baisse de la mortalité de l’histoire avec une espérance de vie au niveau mondial augmentant dans son ensemble de 47 ans en 1950–1955 à 69 ans en 2005–2010, selon les Nations Unies.

En 1950, les enfants de moins de 15 ans étaient deux fois plus nombreux que les adultes de plus de 60 ans. En 2050, il y aura deux fois plus de personnes âgées de plus de 60 ans que d’enfants.

Ainsi, en 2024, notre voyageur effectuera son voyage dans un monde dans lequel la demande des marchés florissants de nouvelles expériences sera contrebalancée par la prudence financière des vieux marchés de l’Europe et des États-Unis, toujours en période de relance économique.

Et il lui semblera normal que chaque aspect du voyage, de la découverte et de la réservation au transport et au vol, intègre les nouvelles technologies numériques, tel qu’il y est habitué, de manière homogène et naturelle.




Articles similaires

Méthodologie de la recherche

Ce rapport Skyscanner est le fruit du travail d’une équipe de 56 personnes (éditeurs, chercheurs et spécialistes des réseaux du futur) dans des villes internationales clés pour dresser un tableau détaillé des technologies révolutionnaires des dix prochaines années et des nouvelles destinations originales qui transformeront le secteur mondial du voyage dans les années 2020.

Les experts

Nous avons analysé les technologies futures et les nouveaux comportements dans le secteur du voyage en nous mettant à l’écoute du savoir-faire d’un certain nombre d’experts renommés, comme le futurologue Daniel Burrus, auteur de Technotrends: How to Use Technology to Go Beyond Your Competition et le futurologue des voyages Dr Ian Yeoman.

Nous avons également tiré profit des enseignements fournis par le stratège numérique Daljit Singh; du Directeur britannique des technologies du futur de Microsoft Dave Coplin; du Directeur exécutif et créatif du Creative Lab de Google Steve Vranakis; de Kevin Warwick, Professeur de cybernétique à l’Université de Reading; et Martin Raymond, co-fondateur de The Future Laboratory et auteur de CreATE, The Tomorrow People et de The Trend Forecaster’s Handbook.

Nous avons également fait appel à des experts de Skyscanner qui ont été choisis pour leur discernement et leur expertise et ont été, dans la mesure du possible, directement cités dans le rapport. Parmi ces experts : La Présidente Margaret Rice-Jones, le PDG et co-fondateur Gareth Williams, le Directeur de la Technologie Alistair Hann, le Responsable B2B Filip Filipov, le Directeur des Hôtels Nik Gupta et le Responsable Marketing Dug Campbell.

En collaboration avec les experts cités ci-dessus, nous avons utilisé le réseau en ligne de The Future Laboratory, LS:N Global, pour compléter les recherches ainsi que les conclusions des rapports annuels fournis par The Future Laboratory sur les voyages, la technologie, l’alimentation et l’hôtellerie.




Articles similaires

Ressources

l’avenir du voyage 2024 - Partie 1 PDF (2.5Mb)


l’avenir du voyage 2024 - Partie 2 PDF (2.5Mb)







l’avenir du voyage 2024 - Partie 3 PDF (2.5Mb)







Articles similaires

Nous contacter

Pour plus d’informations sur ce rapport, veuillez contacter :

Marine Bigault

marine.bigault@skyscanner.fr

+44(0) 13 12 52 56 67

Pour plus d’informations sur Skyscanner, consultez le site : : www.skyscanner.fr

Rejoignez-nous sur :




Articles similaires